Buthrote
(Butrinti en albanais, Butrint en anglais) est une ancienne ville
grecque et romaine dans l’ancienne province d’Épire. Elle constitue un
site archéologique dans le district de Saranda, proche de la frontière
grecque. Elle est située sur une colline surplombant le détroit de
Vivari et une partie du Parc national de Butrint. Habitée depuis la
préhistoire, Butrint a été le site d’une ville épirote, d’une colonie
romaine et d’un évêché.

Le premier moderne fouilles archéologiques ont commencé en 1928 lorsque
le gouvernement fasciste de l’Italie de Benito Mussolini a envoyé une
expédition. L’objectif était géopolitiques plutôt que scientifique,
visant à étendre l’hégémonie italienne dans la région. Ils ont découvert
la partie hellénistique et romaine de la ville.

Après que le gouvernement communiste d’Enver Hoxha ait pris le pouvoir
en Albanie au cours de 1944, les missions archéologiques étrangères ont
été interdites. Des archéologues albanais comme Hasan Ceka ont cependant
continué le travail. Nikita Khrouchtchev a visité les ruines en 1959 et
a suggéré que Hoxha devrait transformer la région en une base
sous-marine. L’Institut albanais de l’archéologie a commencé des
fouilles à grande échelle dans les années 1970. Depuis 1993, de plus
grandes fouilles ont eu lieu dirigé par la Fondation Butrint en
collaboration avec l’Institut albanais de l’archéologie.

Après l’effondrement du régime communiste en 1992, le nouveau
gouvernement démocratique a prévu différents développements majeurs sur
le site. La même année, le site de Butrint a été inclus dans la liste du
patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Gouvernement albanais a crée le parc national de Butrint en 2000. Son
premier directeur fut Auron Tare, suivie par Raimond de Kola. Butrint
est devenu un centre important de la gestion culturelle albanaise et un
grand exemple pour le reste du pays.

Butrint est accessible à partir de Saranda, le long d’une première route
construite en 1959 lors d’une visite du dirigeant soviétique Nikita
Khrouchtchev. Cette route est en cours de modernisation durant l’été
2010. Son projet de rénovation peut cependant menacer le statut de
patrimoine mondial du site de Butrint.

La ville antique est de plus en plus une destination touristique
populaire, attirant des touristes des îles grecques voisines et
nottament de Corfou. Hydroptères (30 minutes) et ferries (90 minutes)
proposent des voyages quotidiens entre le nouveau port de Corfou et
Saranda. Beaucoup de visiteurs de Corfou utilisent les services
d’autocars affrétés pour visiter Butrint de Saranda, qui sont souvent
inclus dans les billets achetés à Corfou et en outre, un service de bus
public régulier relie le port de Saranda et Butrint.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *