Le continent asiatique est une adresse qui fascine de nombreux aventuriers
venant de partout du globe. Parmi les destinations qui attirent surtout les
adeptes de la randonnée, la Corée du Sud est intéressante. Cette contrée se
situe dans l’Asie de l’Est et occupe la moitié de la péninsule coréenne. Elle
connaît quatre saisons tout au long de l’année, à savoir l’été, le printemps,
l’automne et l’hiver. Si vous souhaitez vous y rendre pour ladite activité, le
moment propice est la période automnale qui se trouve entre les mois de
septembre et de novembre. En effet, les températures sont comprises entre 14 et
25 °C pendant cet intervalle de temps. Elles sont alors adéquates à ce
type de dépaysement. Pour commencer votre séjour en Corée du Sud, vous pourrez
rejoindre Seongup. Il s’agit d’un petit village localisé sur l’île de Jeju-do,
juste au pied du mont Hallasan. Pour vous imprégner de la culture de cette
région, vous serez invité à vous offrir une belle promenade à travers cette
bourgade. Sur place, vous verrez notamment des maisons traditionnelles,
quelques sanctuaires confucéens ainsi que des statues en pierre. Il convient de
noter qu’une grande muraille entoure cette communauté.

Le mont Hallasan,
un paradis pour les adeptes de la marche en hauteur

Au cours de vos séjours en Corée du Sud, vous aurez
l’opportunité de vous aventurer au mont Hallasan tout en restant sur l’île de
Jeju-do. Cet endroit est anciennement connu sous divers noms tels que Buag, Seonsan,
Burasan, Jinsan ou encore Wonsan. C’est le massif le plus élevé de toute la
contrée avec une altitude dépassant les 1 900 m. À titre
d’information, le site sur lequel se dresse ce plus haut sommet figure sur la
liste du patrimoine de l’UNESCO. Lorsque vous escaladez ce géant sud-coréen, vous
découvrirez le temple bouddhiste de Gwaneum construit à l’époque de la dynastie
Koryo. Vous aurez l’aubaine d’y apprendre quelques histoires concernant cet
édifice religieux qui a subi des travaux de rénovation au XXe siècle.
Pour gravir les pentes d’Hallasan, un large choix de sentiers s’offre à vous. Mais parmi les plus empruntés, Gwaneumsa, Seongpanak,
Yeongsil et Donnaeko sont plus facilement accessibles. Les deux premiers sont
préférables si vous voulez atteindre le pic, parce que les autres itinéraires
se terminent à l’oreum de Witse.

N Séoul Tower,
un site à visiter lors d’une balade dans la capitale sud-coréenne

Séjourner en Corée du Sud vous offre l’occasion de flâner dans la capitale
de ce pays. Séoul possède de nombreux attraits qui méritent d’être découverts.
Pour cela, vous serez convié à vous lancer dans un circuit à pied afin de
visiter N Seoul Tower. Il s’agit d’une tour électronique qui se situe sur une
colline surplombant la métropole. Il est possible de rejoindre cette structure
de près de 230 m de haut par téléphérique depuis la ville basse. Au niveau
inférieur de celle-ci, vous découvrirez le Teddy muséum. Ce conservatoire
utilise des nounours pour raconter l’histoire de la nation d’une manière
ludique. En outre, vous trouverez au sommet un restaurant proposant des plats
typiquement locaux.
Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *