Au Sri Lanka, ne manquez pas de découvrir des saveurs authentiques en optant pour un voyage gastronomique. Beaucoup sont les plats à tester au pays. L’article suivant vous propose trois spécialités sri-lankaises à gouter absolument.

Le puttu, un petit déjeuner traditionnel très consommé au Sri Lanka

Le puttu est un plat salé composé de farine de riz tamisée, de lait de coco et de noix de coco râpé. Ses ingrédients sont en effet très simples. En fait, le puttu est originaire de l’État indien du Kerala, mais cette recette est préparée selon la méthode traditionnelle des Sri-lankais. Les ingrédients sont mélangés pour donner une texture granuleuse et émiettée. Puis, le mélange est cuit dans un panier vapeur en bambou de forme cylindrique afin d’obtenir un rouleau.

Le puttu est habituellement mangé au petit-déjeuner au Sri Lanka. Cependant, de nos jours, on le mange à n’importe quelle heure vu que les locaux partent tôt le matin au travail et à l’école. Le puttu peut être mangé avec du sucre brun appelé jaggery et de la banane pour ceux qui préfèrent le sucré. Il est aussi possible de l’accompagner avec de la sauce au lait de coco, de la sauce de purée de piments ou avec tout curry épicé aux légumes, au poisson et à la viande.

Le wattalapam, une pépite culinaire à déguster absolument

Peut-être que dans la gastronomie sri-lankaise il y a très peu de touches sucrées, mais il faut absolument que vous goûtiez le wattalapam lors de votre séjour au Sri Lanka. Originaire de la Malaisie, ce dessert riche est très apprécié de la communauté musulmane locale. C’est une sorte de flan à base de lait de coco épais, de jaggery et d’œufs. Pour parfumer le plat, il est préparé avec des épices variées fraîchement moulues, notamment de la cannelle, du clou de girofle, de la noix de muscade, de la vanille, du pandan et de la cardamome.

On trouve également de la noix de cajou grillée pour l’agrémenter. En effet, cette spécialité ne nécessite que peu d’ingrédients. La pâte est relativement ferme à la texture incroyablement crémeuse. En tout cas, aucune occasion spéciale (festival ou mariage) ne saurait être complète sans le wattalapan pour terminer le repas.

Le lamprais, un plat national qui a été influencé par les émigrants hollandais

Héritage au temps de la colonisation hollandaise, le lamprais est un plat de riz délicieux très apprécié des Sri-lankais. La recette nécessite beaucoup d’ingrédients, mais aussi beaucoup de préparation. Il s’agit surtout d’un mélange déjà cuit de riz épicé, de légumes, de viande en morceaux, de fricadelles, d’oignons caramélisés, d’œufs à la coque et de piments.

Ensuite, le tout est emballé dans une feuille de bananier, puis mijoté dans du bouillon durant de longues heures. Ainsi, la saveur est particulière. En effet, c’est comme les spécialités antillaises d’inspiration indienne qui utilisent le même procédé dans la finition de la cuisson. Il est habituellement accompagné d’un chili à la pâte de crevettes séchées et d’une salade pimentée à base de noix de coco râpée.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *